Qui sont les 17 citoyens d’honneur de la Ville de Paris ?

Depuis 2001, la ville de Paris décerne le titre de « citoyen d’honneur » à des personnalités qui se battent en faveur de la démocratie, du respect des Droits de l’Homme et de la liberté. Il y en eu 17 jusqu’à aujourd’hui. Mais qui sont ces citoyens d’honneur de la Ville de Paris ? Voici la liste.

Les 17 citoyens d’honneur de la ville de Paris

Avant 2001 pas trace de liste officielle. Depuis les élections municipales de 2001, les personnalités que le conseil de Paris a élevé au rang de « citoyens d’honneur de la Ville de Paris » sont listées sur le site officiel de la ville de Paris. Qui sont-elles ? Réponse.

Du plus ancien au plus récent

2001 : Mumia Abu Jamalcitoyens d'honneur de la ville de ParisCe prisonnier politique américain, ancien journaliste, a été condamné à mort en 1982. En 2008, sa condamnation à mort a été commuée en réclusion criminelle à perpétuité. En le soutenant, Paris tient à rappeler son combat contre la peine de mort.

 

2002 : Ingrid Betancourtcitoyens d'honneur de la ville de ParisLes Farc, la guérilla colombienne, ont kidnappé cette députée franco-colombienne en février 2002. Ingrid est restée prisonnière jusqu’en juillet 2008.

 

2003 : Youri Bandajevskycitoyens d'honneur de la ville de ParisYouri Bandajevsky, professeur biélorusse, a été condamné par la justice de son pays en 2001, pour avoir parlé de l’«inertie» des autorités face aux conséquences sur la population de la catastrophe de Tchernobyl.

 

2004 : Aung San Suu KyiAung San Suu Kyi MytoureiffelSon combat pacifique en faveur de la démocratie en Birmanie lui a valu d’être longtemps emprisonnée. Assignée à résidence à Rangoon pendant plus de dix ans, elle a été libérée le 13 novembre 2010.

 

2005 : Hauwa IbrahimHauwa Ibrahim MytoureiffelHauwa Ibrahim, avocate nigériane, a défendu bénévolement plus d’une soixantaine de femmes condamnées à mort par lapidation dans son pays.

 

2008 : Gilad ShalitGilad Shalit MyTourEiffelLe Conseil de Paris a octroyé, en décembre 2008, le statut de Citoyen d’Honneur de la Ville de Paris à Gilad Shahit. Cet otage franco-israélien avait été enlevé le 25 juin 2006 alors qu’il effectuait son service militaire.

 

2008 : Taslima Nasreennasreeen-thienpontMédecin gynécologue, poète et écrivain, Taslima Nasreen dénonce la condition des femmes musulmanes. Elle subit, depuis son premier roman en 1994, des menaces de mort des fondamentalistes islamiques qui l’obligent à quitter son pays, le Bangladesh, puis, en 2008, l’Inde pour l’Europe.

 

2008 : Le Dalaï-Lama (Tenzin Gyatso)tenzin-gyatso-dalai-lama-mytoureiffelTenzin Gyatso, quatorzième dalaï-lama, est le chef d’Etat du Tibet. Il se bat, sur la base du principe de non-violence, pour la préservation de la culture tibétaine et fédère, depuis son exil, la diaspora. Il a reçu le prix Nobel de la Paix en 1989. Le diplôme de Citoyen d’Honneur lui a été remis le 7 juin 2009.

 

2008 : Hu JiaHu-jia-mytoureiffelEngagé politiquement depuis les événements de Tian’anmen en 1989 (il a alors 15 ans), Hu Jia se bat pour la défense des malades du sida, de l’environnement et de la liberté d’expression. Il est condamné en Chine à trois ans et demi de prison, accusé de tentative de subversion du pouvoir de l’Etat.

 

2010 : Shirin EbadiShirin Ebadi MytoureiffelShirin Ebadi, avocate iranienne, prix Nobel de la Paix en 2003 pour son combat pour les droits de l’Homme. Elle a été élevée à la dignité de Citoyenne d’honneur de la Ville de Paris le 10 juin 2010.

 

2011 : Jafar PanahiPanahi-i-Berlin1 MytoureiffelLe 24 février 2011, le Conseil de Paris a élevé Jafar Panahi, cinéaste iranien, à la dignité de Citoyen d’Honneur de la Ville de Paris. Depuis fin 2010, suite à une condamnation dans son pays, il lui est interdit de réaliser des films ou de quitter l’Iran pour une durée de vingt ans. Sa détention fait de lui un symbole du courageux combat du peuple iranien pour la liberté d’expression, le pluralisme politique et le respect de ses droits fondamentaux.

 

2011 : Raoni MetuktireRaoni METUKTIRE MytoureiffelLe 11 juillet 2011, les élus parisiens ont attribué à l’unanimité la dignité de Citoyen d’Honneur de la Ville de Paris à Raoni Metuktire, Chef de la tribu des indiens nomades Kayapos. Il conduit depuis près de 40 ans une lutte pour la préservation de la forêt tropicale en Amazonie, l’une des principales sources d’oxygène de la planète. Cette forêt est gravement mise en danger par la déforestation, le développement de l’agriculture et des pâturages pour le bétail. Ses efforts de sensibilisation auprès des décideurs brésiliens et de la population mondiale ont notamment conduit à la création d’un parc national d’une superficie de 180 000 km² dans la région du Xingu. Cette zone constitue l’une des plus grandes réserves de forêts tropicales de la planète.

 

2012 : Ales BialiatskiAles Bialiatski mytoureiffelLe Conseil de Paris a élevé à la dignité de Citoyen d’Honneur de la Ville de Paris, Ales Bialiatski, éminent défenseur biélorusse des droits humains. Il fût condamné par la justice de son pays en 2011 à quatre ans et demi de prison ferme en régime sévère, au terme d’un procès inique. Ales Bialiatski a été libéré le 21 juin 2014 et a pu recevoir son diplôme de Citoyen d’Honneur de la Ville de Paris le 4 juillet.

 

2013 : Nelson MandelaNelson_Mandela_mytoureiffel Le Conseil de Paris a voté à l’unanimité l’attribution de la Citoyenneté d’Honneur de la Ville de Paris à Nelson Mandela, premier Président noir en Afrique du Sud de 1994 à 1999 et symbole de la lutte pour l’égalité raciale.

 

2015 : Charlie Hebdo mort-charlie-hebdo mytoureiffelAfin de marquer sa solidarité avec les victimes, et sa condamnation totale de l’attentat perpétré contre la Rédaction de Charlie Hebdo, la Maire de Paris a convoqué le Conseil de Paris de manière exceptionnelle afin que les élus parisiens puissent rendre un hommage solennel aux victimes. A cette occasion, Charlie Hebdo a été fait citoyen d’honneur de la ville de Paris à l’unanimité. « Cette distinction extrêmement élevée, très peu attribuée, est réservée aux défenseurs les plus emblématiques des droits de l’homme de par le monde. Elle a récompensé d’immenses résistants à la dictature et à la barbarie. En choisissant de la remettre à Charlie Hebdo, Paris, notre ville accorde à un journal courageux et héroïque le respect dû aux héros » a déclaré la Maire de Paris, Anne Hidalgo, dans son discours.

 

2015 : Asia Bibicouv_asia_bibiAccusée à tort d’avoir outragé le prophète de l’islam, Asia Bibi est victime de querelles entre les familles de son village liées à son appartenance à la religion chrétienne, dans un pays majoritairement musulman. Mère chrétienne de cinq enfants et emprisonnée depuis 5 ans.

 

2016 : Can DündarCan Dündar MyTourEiffelCan Dündar est un journaliste et documentariste turc, spécialiste de la critique des médias en Turquie. Il est engagé dans la défense des libertés publiques, pacifiste et favorable à une résolution politique du conflit kurde en Turquie. Entre 2013 et 2016, il est directeur de la rédaction du quotidien turc laïc et progressiste Cumhuriyet. En novembre 2015, il est emprisonné pour avoir révélé que les services secrets turcs (MIT) effectuaient des livraisons d’armes à des groupes islamistes rebelles en Syrie.


Découvrez notre TOP5 des + belles Mairies d’arrondissements (cliquez ici).

AIDEZ-NOUS A FAIRE CONNAITRE MY TOUR EIFFEL…
Partagez cet article sur Facebook ou Twitter…ou les 2 ❤️
MERCI d’avance !
[sgmb id= »1″]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *