Attentats du 13 novembre 2015 : les hommages en chiffres

Les attentats du 13 novembre 2015 ont fait 130 morts et 400 blessés à Paris et Saint-Denis. Dès le lendemain, d'innombrables hommages d'anonymes ont recouvert les trottoirs de la Capitale durant plusieurs semaines. Dessins, textes, photos, livres... des milliers de documents qui ont été récupérés et classés par les Archives de Paris. L'occasion d'établir quelques statistiques sur ces très nombreux hommages.

13 novembre

7696 documents

Billets de concert, cartes postales, CD, Vinyles, dessins, journaux, lettres, livres, objets, partitions, photos, collages... Les Archives de Paris ont ainsi recensé pas moins de 7696 documents rendant hommage aux victimes des attentats.

13 novembre

6626 textes

C'est ce que les services des Archives de Paris ont mis le plus de temps à classé : les nombreux textes rendant hommage aux victimes. Des textes repris ou inventés, des poèmes cultes ou inédits, des cris d'amour ou d’effroi... les textes représentent la plus importante part de ces hommages. Concernant ce que l'on peut y lire : l'expression la plus reprise est : « Pray for Paris » (708), devant « Liberté, égalité, fraternité » (504), puis « Je suis Paris » (424).

4180 dessins

Des cœurs et des drapeaux... voilà ce qu'on dessiné les milliers de personnes qui ont déposé un dessin en hommage aux victimes. Le cœur est la forme la plus représenté (2 290), juste devant le drapeau tricolore (1887) et le symbole « Peace for Paris » (1047). En parcourant les dessins, il est impossible de ne pas s'émouvoir devant certains, sans doute réalisé par de jeunes enfants.

coeur 13 nov

Sites de collecte

Le Bataclan est, bien sûr, le principal lieu de collecte de ces nombreux hommages (5537). Arrivent ensuite les bars « La Belle Epoque » (990), « Le Carillon » (463), « La Bonne Bière » (269), « Le Petit Cambodge » (227), « Casa Nostra » (156) et le « Comptoir Voltaire » (54).

13 novembre

 

33 langues

Bien sûr, le français est la langue la plus utilisée dans ces hommages (76% des cas). L'anglais est aussi très employée. Toutefois, on compte pas moins de 33 langues au fil de ces documents.13 nov chinois

En ligne

Sur le site, vous pouvez ainsi chercher des documents en fonction de leur type, mais aussi de leur contenu, du lieu auquel ils font références, des œuvres cités ou encore des expressions cibles (Pray for Paris, Je suis Paris, Peace and Love, etc...). Il est possible de consulter ces hommages en ligne sur le site des Archives de Paris (http://archives.paris.fr/f/hommages/mosaique/).

11janv2015 attentats

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *